Histoire de famille

François Pouenat (1968) est la cinquième génération d’une famille de ferronniers qui perpétue le métier depuis plus de 130 ans. Issu de l’Ecole des Compagnons du Devoir et du Tour de France, il a acquis une solide expérience des techniques de travail du fer, du laiton et du cuivre. François collabore avec de nombreux décorateurs, architectes et designers pour la réalisation de pièces de mobilier, de luminaires et d’objets. Il travaille régulièrement sur des ouvrages classés Monuments Historiques. On lui confie la restauration des grilles du Cabinet du Dauphin à Versailles. Récemment, il participe à la rénovation du Plaza Athénée aux côtés de Bruno Moinard, Patrick Jouin et Marie-José Pommerau.

François travaille avec son père Henri, issu de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, qui disparaît à l’âge de 52 ans et qui lui a laissé l’intégralité des dessins et archives de son travail. Henri Pouenat est né en 1934 à Moulins. Il découvre le métier auprès de son père Paul qui a notamment beaucoup œuvré pour le mobilier 1ère Classe du Paquebot France.

Il rentre à l’Ensad en 1954 où il rencontre Gilbert Poillerat qui sera un de ses professeurs. En 1963 il intègre définitivement l’entreprise familiale et commence à travailler avec les grandes maisons de décoration comme Mercier et Jansen. Il collabora aussi de nombreuses années avec Ramsay et Thibier. Le shah d’Iran est son plus célèbre client, Henri a activement participé à la création et la fabrication du mobilier et des luminaires pour les fêtes de Persépolis.

François Pouenat crée, fabrique et met à profit le patrimoine familial dont il est l’unique héritier.